fbpx

Rahona – Joël Rabesolo, Julien Marga, Nicolas Puma, Lucas Vanderputten, Manuel Hermia

8,0012,00

Effacer
UGS : HR4446230 Catégories : ,

FR

A l’origine de Rahona qui signifie nuages en malgache, il y a la rencontre entre deux guitaristes aux racines aussi différentes que complémentaires, Joël Rabesolo (Madagascar) et Julien Marga (France).
Le premier, figure de la guitare malgache, a notamment parcouru les scènes avec le projet Island Jazz de Linley Marthe, alors que le second s’est fait remarquer depuis plusieurs années avec son propre quartet et l’album « Hypnosis » paru en 2017, vainqueur des Trophées du Sunside, vainqueur Cosmo Jazz Sacem 2019, prix du jury et du public au Tremplin Tonnerre de Jazz 2019….
L’entente immédiate entre les deux guitaristes et leur volonté de créer un projet à géométrie peu commune, un quartet à deux guitares, laissent éclore une identité sonore forte, qui sera la pierre angulaire de Rahona.
Les compositions choisies pour ce premier album permettent de révéler les facettes de chaque musicien du projet : de la musique africaine (Faratazana, Maintsoahitra) au jazz contemporain (Nané, Ellie and Jakob) en passant par la musique de film (Zokybe Haja), Rahona joue de ses influences (Bill Frisell, John Scofield, Charlie Haden…) au fil d’un album poétique, brillamment éclairé par les phrases mélodiques du saxophoniste invité, Manuel Hermia.
Rahona, ce sont les nuages de l’aube, les nuages des chaleurs d’été, les nuages d’orages, qui défilent dans un ciel musical aux couleurs changeantes, des nuages sonores qui vous bercent où vous percutent le cœur. Rahona, nuages qui s’effilochent sur les lignes mélodiques de deux guitares, puis s’étirent au vent d’un saxophone Nuages de pluie bienfaisante – Rahona – qui crépitent sous les roulements d’une caisse claire, nuages lourds qui grondent dans les quatre cordes d’une contrebasse. Rahona, comme un cadeau partagé que le vent nous aurait fait.

Crédit

Enregistré en Février 2020 par Eric Nossent
Mixé et masterisé en Mai et Juin 2020 par Vincent De Bast (SonarStudios)
Photo de couverture «Altocumulus Lenticularis» de Maxime Siegler – www.maximesiegler.com
Photos intérieures de Eric Nossent
Conception graphique de Julien Marga

Faratazana et Maintsoahitra sont des compositions de Joël Rabesolo
Ellie and Jakob, Zokybe Haja et Nané sont des compositions de Julien Marga
Duke Waltz Blossom, Scoliose, Léo et Jim’s Dream sont des compositions de Nicolas Puma
Kothbiro est une composition de Ayub Ogada

FR

EN

    NL

      %d blogueurs aiment cette page :