fbpx
4 mars 2019 MUSIC IN BELGIUM – Blue Silence

MUSIC IN BELGIUM – Blue Silence

Lorsque l’on parle du label liégeois Home Records, on se dirige souvent vers l’univers des musiques et instruments traditionnels car c’est bien là la volonté de vulgariser des traditions et des sons moins connus, sachez que cet album est encore un flagrant exemple de cette démarche artistique quelque peu atypique pour certains. Tristan Driessens et Robbe Kieckens sont collègues depuis près de 10 ans, ils ont cette même volonté de faire connaître ce qui vient de loin et plus particulièrement la musique classique orientale souvent à travers des partages et des rencontres, l’essence même du label liégeois mais aussi de Muziekpublique. Si Tristan s’occupe du oud et du lavta (deux types de luth à cordes pincées, originaires de Grèce, Turquie ou d’Arménie), il prend aussi en charge la composition tandis que son comparse Robbe joue des percussions orientales.

Les deux musiciens sont ici accompagnés de plusieurs autres pointures dans la pratique des instruments traditionnels comme Derya Türkan (kemence, instrument turc à cordes frottées), Tamman Al Ramadan (key, flûte turque), Harald Bauweraerts (hurdy-gurdy, vielle à roue) et le célèbre Emre Gültekin (baglama, assimilé au saz un luth d’origine turc). Côté jazz ou classique, comptons encore sur la participation de Nathan Daems (tenor saxophone), Renaud Crols et Esther Lambrechts (violon) et enfin de Lola Bonfanti pour le chant. En tout cas le duo a su construire au fil de sa complicité grandissante, un univers musical qui permet une parfaite fusion entre le luth et les percussions avec ici, une transposition qui allie les traditions turco-persanes au folk et au jazz.

Ici nous sommes plongés dans une atmosphère éloignée du rock mais plutôt proche d’un récital à la fois oriental et jazzy comme on peut en entendre lors du Festival d’Art de Huy dans la magnifique enceinte acoustique qu’est l’église Saint-Mengold. Pour d’autres cela pourra peut-être rappeler certains voyages vers l’Orient mais dans tous les cas, on est ici en présence d’un travail emprunt de finesse d’exécution et de respect des traditions. Voir même de méditation ou de recueillement tant les notes sont distillées avec légèreté et souplesse.

Alors fermons les yeux après nous être assis dans notre salon, la chaîne-stéréo fera le reste en nous enivrant de ces belles complaintes nous attirant vers de grands voyages. Grand doigté dans le jeu et respect des traditions sont ici les maîtres mots de ce bel album. A découvrir pour tous ceux qui aiment les instruments traditionnels et tous ceux qui veulent voyager à travers la musique.


 

https://www.musicinbelgium.net/reviews/tristan-driessens-robbe-kieckens-blue-silence/?cn-reloaded=1

Mot clé :
%d blogueurs aiment cette page :