4 octobre 2018

Music In Belgium – Philippe Thirionet – Wolves – Products of Love

WOLVES – Products of Love

/ paru le 01-10-2018 /

Finalement produit sur le label liégeois Home Records, le projet Wolves associant Véronique Jacquemein(chant) et Grazyna Bienkowski (chant, piano et violoncelle) vient donc nous titiller les oreilles et l’esprit grâce à un judicieux mélange de traditions americanaet une certaine culture scandinave, nous rappelant des artistes comme Joni Mitchell ou Tori amos. Force et fragilité s’assemblent au sein de chansons de vie et de moments vécus où, deux belles voix s’unissent ici accompagnées d’une orchestration subtilement dosée…voilà comment on pourrait résumer le contenu musical de cet album. Mais prenons malgré tout le temps d’en écouter son contenu, afin de nous faire une idée plus précise et plus objective, avec un départ finalement rock puis jazzy permet au piano de s’exprimer au mieux. Idem pour les voix qui s’accompagnent aussi d’une guitare aérienne et légère, de percussions posées et finalement d’une orchestration calibrée pour le travail vocal de nos deux artistes.

J’ai parlé de piano et il est vrai que l’instrument est omniprésent sur diverses compositions, partenaire particulier des deux chanteuses au sein de morceaux toujours oscillant entre rock, jazz et néo-classique avec bien sûr aussi, la volonté de mettre en avant le travail vocal. D’ailleurs les harmonies vocales sont ici d’une très belle facture, les deux timbres de voix s’unissant avec grâce. On pourrait donc parler ici de songwriter puisque l’écriture et le chant montrent harmonieusement la finalité du travail de nos deux artistes, idem pour le choix d’une direction souvent jazzy avec d’ailleurs la présence du batteur Stephan Pougin (Steve Houben, Jacques Pirotton…) et du guitariste/bassiste Emmanuel Delcourt (My Little Cheap Dictaphone…).

Tout est ici joué avec doigté et subtilité, ce qui permet au chant et aux instruments d’être sur un même pied d’égalité, évitant ainsi d’avoir un décalage ce qui nous offre alors une orchestration souvent léchée qui fait comme une osmose avec les deux voix. En fait c’est bel et bien l’univers du jazz avec un grand “J” qui s’offre à l’auditeur, un récital qui fait honneur à de nombreuses grandes dames disparues car ici, le chant est à chaque instant posé avec délicatesse. Le piano instrument primordial dans cette démarche artistique est lui-aussi travaillé avec finesse…mais n’oublions pas les autres instruments comme le violoncelle peut-être plus discret mais qui a aussi son mot sonore à dire.

Au final Home Records nous propose aujourd’hui autre chose auquel nous avions été habitués, un recueil qui fait honneur au chant féminin et à un jazz-rock de qualité, un choix qui me semble des plus judicieux pour le label liégeois. Tous ceux qui aiment de belles voix féminines et une orchestration jazzy soignée et/ou néo-classique, seront je l’espère à la fête !

http://www.musicinbelgium.net/pl/modules.php?name=Reviews&rop=showcontent&id=9567

 

Mot clé :
%d blogueurs aiment cette page :