Musette – Jean Luc Matte – 13/06/2017

Un nouvel album de Gilles Chabenat c’est toujours un petit événement dans le monde viellistique et c’est un hasard si, peu de temps après celui de Valentin Clastrier chez le même label belge, accompagné d’un clarinettiste, notre vielleux berrichon mêle également , en l’occurence Fréderic Pouget que l’on retrouve avec plaisir. La petite différence c’est la présence ici d’un troisième larron que l’on retrouve également toujours avec plaisir : Marteen Decombel à la guitare, à nouveau aux côtés de Gilles Chabenat comme du temps de l’album « En Flandres ». Les premières secondes de l’album, où chanterelles de vielle et guitare ne semblent former qu’un seul et même instrument à la sonorité inconnue sont d’ailleurs de la meilleure augure… Marteen assure souvent l’accompagnement rythmique et harmonique et on regrette toujours de ne pas l’entendre davantage en mélodique. De par la nature même des instruments, mais également le caractère plutôt discret de Gilles, la clarinette tient souvent le devant mais elle sait laisser ne pas monopoliser cette position. Précisons qu’il ne s’agit pas d’un album qui vous saute aux oreilles à la première écoute : il fait plutôt partie de ceux que l’on commence à vraiment apprécier à la troisième ou quatrième écoute, lorsque les mélodies se sont fait un petit nid dans un coin de votre mémoire et que vous les retrouvez avec plaisir. Elles sont, pour la plupart, de Gilles et on reconnait d’ailleurs parfois des formules qui sentent le jeu de vielle sans pour autant verser dans les morceaux de concours. Toutes sont des compositions (1) et si la pochette n’affiche aucune référence de danse, l’auditeur reconnaitra parfois certaines rythmiques de mazurka ou autres…

Un album aux ambiances plutôt paisible, à tel point que lorsqu’exceptionnellement l’ambiance se tend, nos trois compères semblent prendre un malin plaisir à la faire retomber aussi rapidement.

(1) celles qui ne sont pas de Gilles Chabenat sont de Slimane Azem, Wannes van de Velde et Maurizio Martinotti. Et tant qu’à parler des collaborations, citons la présence de la flûte d’Erwan Hamon sur une plage

 


http://musette.free.fr/infos.htm

Mot clé :
%d blogueurs aiment cette page :