[Release] Padovani & Pradal

 

Albums

Jean-Marc Padovani s’intéresse à l’Espagne depuis longtemps et avec bonheur. Son saxophone a dialogué avec les plus belles voix féminines d’Andalousie : Carmen Linares ou Esperanza Fernández.

Depuis quelques années il affûte ses couteaux sur le répertoire des Canciones, avec patience, avec sérieux , cherchant à comprendre les mécanismes hermétiques des rythmiques flamencas, Peteneras, Bulerías, Sevillanas…

Il nous en livre aujourd’hui une version personnelle, inédite et imprévue. Si beaucoup de Jazzmen ont été fascinés par la musique espagnole, très peu ont su célébrer son âme profonde.

Il y a dans ce disque l’ancienne culture espagnole, magnifique, alliée à la science d’orchestration et au riche discours du musicien Padovani. Le saxophone, si proche du « Ay » relaie la voix et se plaint comme un cantaor.

Les cordes et les percussions charpentent élégamment les chansons grâce à la justesse de Julien Duthu, de Pascal Rollando et de l’Ensemble #Musique et Vous.

Il y a, enfin, dans ce disque, la jeune et talentueuse chanteuse Paloma Pradal. Elle a bu à la source nourricière du Flamenco et de ces vieux Romances familiers que lui chantaient ses parents quand elle était petite.

Sa carrière éclectique lui permet aujourd’hui de se dégager de toutes les influences et de lâcher sa voix sans aucun complexe.
Son interprétation, très flamenca, poignante souvent, créative, inventive, surprenante, libre
et audacieuse, se distingue des chanteuses qui l’ont précédée. Elle fait une entrée fracassante dans l’hispanité.

%d blogueurs aiment cette page :