fbpx
20 août 2005

Une autre Chanson N° 113

« Aurélia » Festina Lente

La plage titulaire donne d’emblée le ton de cet album. Festina Lente : hâte toi lentement. Dans cette formulation paradoxale, qui est une invite à la paresse, il y a aussi pour nous l’idée du festin. Et c’est bien à un festin sonore que nous convient la violoniste Aurélie Dorzée qui est l’âme du projet, le guitariste ( et chanteur, à l’occasion)Tom Theuns et Stephan Pougin aux percussions. U8n festin qui nous propose onze plats concoctés par Aurélie et Tom. Des plats épicés d’humour. Un ensemble éminemment ludique et nos trois complices semblent y avoir pris bien du plaisir. Comme ce plaisir est communicatif, le nôtre est complet, même si cet album « home records »ne peut rendre les mimique de sale gamine, en train de vous jouer un bon tour, qu’Aurélie peut avoir quelquefois sur scène. Mais la musique n’est pas qu’un jeu et c’est sur la gravité lancinante et le Gnosienne d’Erik Satie que se conclut un premier opus qui est une véritable merveille. (F.Chenot)

Mot clé :
%d blogueurs aiment cette page :