La Mère de nos Mères – AURÉLIE CHARNEUX

À partir de : 8,00

 

Effacer

UGS : N/A

FR

Elle s’appelle Lucy .
Elle est notre mère lointaine, celle des cavernes, celle qui n’a connu
ni sa belle-mère ni le gluten.
Tantôt tendre comme le saule, tantôt rude comme l’ébène.
Présente en chacun de nous, elle nous souffle ses rêves.

Du son, du souffle, du vent, des clés qui bruitent l’air qui rythme le
temps qui perd la tête.
De l’organique, du vibrant, beaucoup de bois, du roseau, de la musique
d’un monde, un petit monde mélodique.

Cette création est inspirée par la femme des cavernes Lucy ; mais aussi notre humanité la plus profonde.
Une certaine simplicité mélodique, de timbres et symboliquement une re-connection à ce qu’on est tout au fond de notre nature humaine.

Deux femmes interprètent les différentes facettes de cette femme, mère universelle, être humain universel.
On est dans un univers plutôt préhistorique mais souvent on se rend compte que cette femme peut aussi être notre voisine du 5ème ou un être humain en 3489 après JC. Quelque part, peu importe où.

EN

Her name is Lucy.
The mother of us all,
the cavewoman,
she who had never known a mother-in-law nor gluten.
She can be mellow as the willow, but also hard as the ebony.
She is present in each of us,
she breathes her dreams into us.

Sound, breath, wind,
essential elements which stir the air that beats to the tune of the deranged time.
Organic, vibrant, plenty of wood, reed, world music,
a little melodic world.

This creation is inspired by the cavewoman; but also by our most profound humanity. A certain melodic simplicity and a symbolical reconnection with our fundamental human nature. The album is made up of a series of “thematic” texts, which are recited and sung. Like a series of numbers. Two women interpret the different facets of this woman: universal mother, universal human being. Although we are immersed in a prehistorical universe, we realize that this woman could also be our neighbor on the fifth floor, or a human being of 3489 AC.

NL

Ze heet Lucy. Ze is onze oermoeder, de holenvrouw (holbewoonster). Ze heeft nooit schoonmoeders of gluten gekend. Soms is ze teder als een treurwilg, en dan weer hard als ebbenhout. Ze zit in ieder van ons en fluistert ons haar dromen in.

Geluid, adem, wind, kleppen die lucht blazen en het rythme slaan van de tijd die zijn verstand verliest. Organisch, levendig, veel hout, riet, muziek uit een kleine melodische wereld.
Deze creatie is geïnspireerd op Lucy, de holenvrouw, maar ook op ons diepste menszijn. Een melodieuze eenvoud, ook qua klankkleur, en een symbolische heraansluiting met ons echte diepste zelf in ons innerlijkste menszijn.

Twee vrouwen interpreteren de verschillende facetten van die universele oermoeder. We bevinden ons in een eerder prehistorische wereld, maar die oervrouw kan net zo goed onze overbuurvrouw zijn of een toekomstig iemand uit het jaar 3489.
Ergens, waar dan ook.

Musiciens

Aurélie Charneux: Clarinettes, compositions, textes
Marine Horbaczewski: Violon
Stephan Pougin: Percussions
Mélodie Moureau: Chant

Production

Projet créé dans le cadre de Première Esquisse au Théâtre 140 le 28 avril 2017, organisé par Le Monde est un village , les Jeunesses musicales et Muziekpublique.

FR

EN

NL

Informations complémentaires

Poids N/A
Dimensions N/A
Support

Physique/physical, Téléchargement/Download

Format

Compact Disc, MP3-320, WAV-16BIT, WAV-24BIT

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Mère de nos Mères – AURÉLIE CHARNEUX”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.