Le Soir – JL Bodeux – 09/09/2005

Les bonnes vibrations de Stephan Pougin

Ce vendredi dès 19h30, la maison de la culture orchestrera, comme tous les ans sa rentrée. Au menu présentation du programme , cocktail, mais aussi un concert d’Aurélia.

Ce trio, qui vient de sortir un cd baptise « Festina Lente » est composé par Aurélie Dorzée, Tom Theuns et Stephan Pougin. Pour ce dernier, ce sera le retour au pays. Originaire de Tontelange, ce percussionniste bourlingue depuis une vingtaine d’années aux quatre coins du monde musicale, d’enregistrements, en concerts avec des formations très variées allant du jazz à la musique du monde, surtout.

De la musique, il en joue depuis qu’il à deux ans, baigné par un père artisan, mais aussi musicien amateur. Inconsciemment, j’ai accroché. Il a donné le coup de pied dans la bonne fourmilière.
A 18 ans Stephan Pougin part pour Bruxelles avec son « pote » attertois Michel Seba. Chacun trouvera sa voie musicale. Depuis lors, de Bruxelles à Paris, et de Londres à New York, Stephan offre un doigté de percussionniste et de vibraphoniste.

Mon hôtel, c’est ma musique. Je suis plongé dedans full time, et je ne donne pas de cours ! je répète, je crée, je suis en concert, j’enregistre. Il y a toujours un projet . Début 2006, je serai par exemple au théâtre national comme spécialiste du bruitage.

Il à joué avec Panta Rhei, Catra d’Orféo, Rêve d’éléphant Orchestra, en trio avec Steve Houben et Jacques Pirotton. Avec Didier Laloy, Luc Pilartz. Avec Trio Trad pour le dernier cd. Et le voici avec Aurélia.

Je participe à toute sorte de concepts. Un jour, je lancerai sans doute, mon projet. Je vole d’une musique à l’autre, d’une humanité à l’autre.

« Festina Lente, qui veut dire… »Hâte toi lentement » est en tout cas une œuvre envoûtante, mélodieuse et sensuelle. Ni jazz, ni world music,ni classique. Ce trio acoustique détonnant, et bien belge, avec un guitariste gantois, une violoniste condruzienne et un percussionniste lorrain, offre en tout cas une galette originale, aux influences multiples.

 (J.L Bodeux)

Mot clé :
%d blogueurs aiment cette page :