Music in Belgium – Philippe Thirionet – 31/01/2018

Avant de vous parler du projet Nawaris qui regroupe des musiciens venus d’horizons ethniques et musicaux différents, je pense qu’il est plus logique de tout d’abord vous parler de son principal initiateur et véritable virtuose du oud Hussein Rassim. Ce dernier est un jeune musicien originaire d’Irak, qui a quitté sa terre natale à cause de la guerre et de l’instabilité, une situation qui ne lui permettait pas de vivre librement sa passion qui est la musique. Formé dans les plus grandes écoles de musique d’Irak et donc passé maitre dans l’art de jouer du oud, il arrive à Bruxelles en 2015 suite à un long voyage à travers l’Irak, la Turquie et les Balkans, afin de laisser libre cours à son enthousiasme créatif et musical.

Suite à de multiples rencontres avec des musiciens connus dans le monde des musiques traditionnelles et établis en Belgique comme Manu Hermia ou Nicolas Hauzeur, le musicien irakien décide de concevoir un projet musical multi-frontières et pluriculturels, qui mélange l’Orient et l’Occident. Au départ de musiques traditionnelles irakiennes, le quatuor joue souvent la carte de l’improvisation à travers un recueil musical et culturel, qui invite effectivement à la découverte de certaines contrées d’Orient.

Utilisant bien sûr le oud mais aussi le luth oriental, le saxophone, le violoncelle et les percussions, le projet musical Nawaris fait aussi appel au chant traditionnel de là-bas permettant en fait de retranscrire en musique, la migration de notre artiste depuis ses contrées orientales jusqu’à notre capitale. Voilà une nouvelle production Home Records bien sûr, qui respecte comme toujours l’authenticité des origines des musiciens présents sur chaque album du label. Traditions, cultures et mélange ethnique sont encore là pour tous ceux qui veulent s’évader autrement !


http://www.musicinbelgium.net/pl/modules.php?name=Reviews&rop=showcontent&id=9141

Mot clé :
%d blogueurs aiment cette page :