Zoé Pireaux


———-
Elle commence la musique avec la flûte traversière dont elle débute l’apprentissage à l’âge de 8 ans. Ce n’est que bien plus tard, à 18 ans, qu’elle découvre son goût pour le chant via la chanson française. C’est une révélation qui bouleverse le cours de son chemin de vie… C’est durant la même période qu’elle commence le théâtre d’improvisation dans la troupe dirigée par Dorothée Lambinon, ce qui lui permet à la fois de travailler sur les émotions et d’autres techniques de théâtre, de faire des expériences (cérébrale- ment sportives !) de scène théâtrale, et d’acquérir une certaine aisance publique.
Plus tard, elle s’intéresse au jazz et étudie à l’Académie d’Amay et à l’Académie d’Eté de Libramont. Actuellement au Conservatoire de Liège dans la classe de chant de Véronique Solhosse, elle a le plaisir de travailler sa voix au quotidien, mais aussi d’autres types de répertoires que celui auquel elle était habituée (la chanson française, dont elle reste malgré tout une passionnée) et où elle peut participer aux ateliers originaux de Jean-Pierre Peuvion, Michel Massot,… En dehors de sa formation, elle participe à plusieurs projets musicaux (Taxídi avec les compositions originales de Simon Fransquet, Chapeaux l’faire, David & Zoé,…) utilisant tantôt la flûte, tantôt la voix, et elle donne des cours de chant à l’asbl « La lyre d’Orphée », dirigée par Jean-Yves Colmant.

———-

%d blogueurs aiment cette page :