Vincent Noiret
Autre(s) album(s) : , Les Tisserands , E40 , Si la terre... , hirondelles , Traduzca , O, Monde aveugle! , Chants d Amour et de Mort en Wallonie , Alma , Crossing The Strings , Eredità , Inside Journey , Pandora e cumpagnia

Mon parcours a toujours suivi une double voie, d'une part, un attrait pour la musique et les arts de la scène et d'autre part, la connaissance et la compréhension du fonctionnement du corps humain dans le but de l'harmoniser ou de le soigner.
Le parcours musical a commencé à l'âge de huit ans en académie, mais assez rapidement mal à l'aise dans la rigidité de ce contexte, j'ai décidé de m'en éloigner pour trouver mon propre chemin et travailler en autodidacte la guitare et puis la basse électrique.
Ayant terminé mon parcours scolaire, je suis entré à l'UCL pour entamer une Licence en kinésithérapie que j'ai terminé en 1990. J'ai alors commencé à travailler en institution hospitalière en kinésithérapie respiratoire, puis en revalidation neurologique.
Toujours intéressé par l'idée d'apprendre, je me suis formé continuellement, tout d'abord dans des domaines conventionnels, me permettant d'améliorer ma pratique puis en, découvrant d'autres façon d'aborder et de comprendre le fonctionnement du corps humain tels l'eutonie de Gerda Alexander (à ne pas confondre avec la « technique Alexander » bien connue des musiciens), la kinésiologie ou le yoga. Mais le plus important était de rester à l'écoute de mon propre corps pour en observer à chaque instant de ma vie son fonctionnement et sa façon de réagir aux circonstances qui l'entourent.
Le parcours musical, s'est quant à lui toujours poursuivi; au départ en transcrivant et rejouant des morceaux qui me touchaient particulièrement, puis enrichi de ce bagage médical qui m'a permit de mieux comprendre comment le corps et le cerveau apprennent, je suis retourné vers un enseignement plus académique pour étudier le jazz et la contrebasse classique.
En 1998, je suis rentré au conservatoire royal dans la section jazz où j'ai eu le plaisir de rencontrer de nombreux professeurs dont l'approche fut particulièrement intéressante et qui m'influenceront beaucoup par la suite.
En 2002, il devient difficile de concilier la pratique en institution hospitalière et les prestations artistiques qui se font de plus en plus importante. Je choisi donc de quitter le contexte hospitalier pour me consacrer pleinement à cette nouvelle carrière.
C'est grâce à Arnould Massart, professeur d'harmonie au conservatoire, que certains horizons encore insoupçonnés de la musique se sont ouverts à moi. C'est aussi par cette rencontre que j'entamerai mon parcours à la découverte des sons de guérisons en suivant la formation « Applications of cross-cultural sound and music in healing » donnée par Pat Moffit Cook et organisée par Arnould.
C'est suite à cette formation qu'est né le projet « Inside Journey » dont la musique a été écrite spécifiquement pour stimuler le corps et se basant sur l'énergie des chakras.
Aujourd'hui, la réunion de ces deux voies, médicale et musicale, se concrétisant, le travail d'exploration des multiples effets du son sur le corps et l'esprit d'une part et une carrière sur scène d'autre part guide l'ensemble de ma pratique.
L'être humain, un esprit éveillé habitant un corps vibrant, telle serait l'image et le travail que je désire partager avec les personnes qui y sont sensibles.