Boris Iori
Autre(s) album(s) : , Big Sun

Mon enfance est bercée par les Beatles, Bob Dylan et les Stones. C’est par l’intermédiaire d’une face b des pierres qui roulent que je découvre la slide guitare avec « My little red hooster » .
En 1984, je tombe amoureux de Nastassja Kinski dans le film « Paris Texas » et tripe sur la musique de Ry Cooder. Pour plaire à la belle, je me mets à apprendre la guitare. De fil en aiguille, je découvre les open - tuning et le blues. En attendant Nastassja, j’écoute beaucoup de musiciens tels que John Campbell, Chris Whitley, ACDC, David Sylvian, Led Zep, … Je joue dans mes premiers groupes et fait notamment la connaissance de mon compagnon d’arme Benoit Casen.
Après Ry cooder, le musicien qui m’a le plus marqué est Kelly joe Phelps, c’est son style inimitable qui va me donner l’envie de jouer de la slide à plat. Ben et moi achetons chacun un lap steel et nous voilà parti le long de la bitumeuse dorsale wallonne à écumer les bars et les Nastassja.
En 2006, je cofonde avec le chanteur Giani Sabia le groupe de pop « Lemon Straw » et fais la rencontre du musicien et arrangeur Renaud Lhoest.
En 2010, Lemon Straw sort son premier album « See you on the other side » suivi d’un second en 2015 « Runnig home » sur le label T4A.
En 2014, je réunis Benoit et Renaud pour une nouvelle aventure « Big sun ».
En 2016, « Big Sun » sort un premier album sur le label Homerecords.